La Prise de Parole en Public : Les imposteurs ne ressentent pas le syndrome de l’imposteur !

Au moment de prendre la parole, si vous racontez votre histoire ou votre parcours de vie, personne ne peut vous reprocher quoi que ce soit.

Raconter son histoire, ce n’est pas raconter des histoires.

Si, à partir de vos expériences, vous donnez des conseils ou proposez des pistes à votre audience, vous êtes légitimes puisqu’il est de vous dont il s’agit. L’audience fera le tri dans vos propos et retiendra ce qui lui semble pertinent pour elle.

C’est ainsi que l’on développe une véritable connexion avec le public. Une connexion basée sur un sentiment de confiance.

L’audience sait que vous n’avez pas la science infuse. Inutile de vous mettre la pression pour cela. Si vous leur parlez avec sincérité de votre vécu, ils seront reconnaissants que vous mettiez à leur disposition une perception authentique et concrète de notre monde.

On ne peut pas être un imposteur lorsque l’on transmet quelque chose qui est lié à notre parcours, à des faits vécus et aux enseignements que l’on en aura tiré.

Je pense que l’on devient un imposteur lorsque l’on commence à donner des conseils de réussite aux autres dans un domaine spécifique, que soi-même on n’a pas réussi dans ce domaine-là et que surtout l’on n’est pas capable de dire : « J’ai échoué et c’est de cet échec dont je vais vous parler ».

C’est assez fascinant : les imposteurs ne ressentent pas le syndrome de l’imposteur.

Seules les personnes qui doutent ressentent le syndrome de l’imposteur. Se questionner sur sa légitimité à prendre la parole est plutôt sain : cela témoigne d’une véritable honnêteté intellectuelle.

« Quelle est ma place dans ce monde ? Qu’ai-je à apporter à ce débat ? » sont les enjeux sous-tendus par ces questionnements et par le sentiment d’être un imposteur.

Pour cette raison, savoir se connecter à soi est fondamental pour pouvoir dépasser le questionnement, passer à l’action et délivrer son message.

L’Atelier

Recevoir les billets chez moi

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.