La Prise de Parole en Public : L’Art Oratoire est un Art Martial comme les autres

La Prise de Parole en public est une discipline comparable à un art martial.

Ayant pratiqué le Judo pendant près de 10 ans et le Kung-Fu tout autant, je vois de grandes similitudes entre le domaine de l’art oratoire et celui des arts martiaux.

Il faut de la technique, de la détermination, de l’endurance, de la résilience, de la souplesse et, même s’il n’y paraît pas, une bonne condition physique. Il faut essayer encore et encore, être un éternel apprenant, s’essayer à d’autres formes d’art, affiner, perfectionner, retoucher, s’adapter, se réinventer, innover et se remettre en question perpétuellement.

C’est une discipline qui demande de la pratique.

C’est une pratique qui demande de la discipline.

Maîtriser un art martial demande du temps.

De la même manière, devenir un bon orateur ne peut pas se faire vite.

Certes il y a des surdoués qui s’expriment très bien et qui font rapidement de très beaux discours. Mais globalement les bons orateurs sont généralement des personnes qui sont passées à l’épreuve de la vie et qui auront remis 1000 fois leur ouvrage sur le métier.

Beaucoup de jeunes orateurs veulent aller vite.

Mais ils auront vécu peu de choses.

L’important en prise de parole est avant-tout d’avoir quelque chose à dire. Quelque chose d’authentique et pas quelque chose que l’on aura copié ci ou là.

En prise de parole, l’important n’est pas de faire le discours du siècle mais d’avoir toujours quelque chose à exprimer, année après année.

Recevoir les billets chez moi

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.